Protection juridique dans la police auto

L'une des couvertures optionnelles des polices auto est l'assurance protection juridique. Celle-ci intervient en cas de litige lié à votre véhicule. L'assureur donne des conseils concernant les droits de l'assuré et, le cas échéant, défendra les droits repris dans la police.

L'assurance protection juridique peut intervenir dans deux cas : lorsque l’assuré souhaite obtenir réparation d’une part ou lorsqu’il doit comparaître devant le tribunal d’autre part. Le litige ne doit pas nécessairement mener à une procédure judiciaire. De très nombreux litiges sont en effet réglés à l'amiable. À défaut d'accord à l'amiable, l'affaire sera soumise au juge. Le cas échéant, l'assureur interviendra dans les frais de justice et les honoraires des avocats.

Si vous devez comparaître devant le tribunal, l'assurance protection juridique vous défendra le mieux possible. L'assurance n’intervient toutefois pas pour les amendes administratives ou pénales.

Libre choix de l'avocat

Si vous n'êtes pas d'accord avec le point de vue de l'assureur protection juridique, vous pouvez invoquer la clause d'objectivité. Vous pouvez alors demander l'avis d'un avocat. En cas de protection juridique, vous pouvez toujours choisir librement votre avocat. Si celui-ci partage votre avis, l'assureur paiera ses honoraires. Dans le cas contraire, vous devrez payer personnellement la moitié des honoraires.

Mais même dans ce cas, vous pouvez encore vous adresser au juge. Si vous gagnez l'affaire, votre assureur protection juridique payera les frais de justice et les frais d'avocat. Si vous la perdez, les frais seront à votre charge.

Si pour la protection juridique, la partie adverse est assurée auprès du même assureur que vous, il peut être question de conflit d'intérêts. L'assureur doit vous en informer. Le cas échéant, vous pouvez désigner immédiatement votre propre avocat et ses honoraires seront remboursés par votre assureur protection juridique.

Police séparée

Mais peut-être êtes-vous plutôt tenté par une assurance protection juridique globale séparée. Celle-ci couvrira de nombreux problèmes juridiques qui ne sont pas assurés dans le cadre de la protection juridique de la police auto, comme par exemple les contestations concernant le calcul de vos impôts ou les litiges locatifs.

20.02.2017

L’absentéisme augmente plus rapidement chez les trentenaires et les quarantenaires Lire la suite

14.02.2017

Le ministre veut également équiper les utilitaires légers d’un tachygraphe Lire la suite

10.02.2017

Bruxelles et Flandre assouplissent les délais de contrôle périodique de certains véhicules lourds Lire la suite

06.02.2017

Accident du travail : la Cour constitutionnelle va plus loin dans l’annulation d’un ‘formalisme excessif’ Lire la suite

NEWSLETTER
site web par Kluwer EasyWeb

Nous utilisons des cookies pour retenir vos préférences de langage et améliorer votre expérience de surf. En savoir plus[OK]