Assurez votre entreprise contre les risques en ligne !

D’après Robert Mueller, directeur du FBI, il faut distinguer deux types d’entreprises : « celles qui ont été victimes de hacking et celles qui vont l’être”. De plus en plus d’entreprises sont présentes sur Internet et traitent leurs données via un réseau (interne ou non). Ce faisant, elles s’exposent à des cyber-risques et peuvent voir leur réputation entachée. Que peut faire une entreprise pour se prémunir contre ce type de risques ?

Les deux principaux cyber-risques sont l’attaque et la violation des données. Dans le premier cas, le (une partie du) fonctionnement est entravé(e) par un virus, un sabotage du système ou une attaque Ddos, par exemple. Le deuxième cas de figure implique le vol, la destruction ou la divulgation de données propres à l’entreprise ou traitées au sein de l’entreprise, auquel cas la responsabilité de cette dernière peut être engagée.

Compte tenu de l’essor de nouvelles technologies, du cloud computing et de l’importance croissante des médias sociaux, les entreprises ont de plus en plus intérêt à se prémunir contre ce type de risques.

Les polices traditionnelles sont insuffisantes

Si ce type d’incidents perturbent le fonctionnement de l’entreprise et occasionnent des frais, ils ne causent des dommages matériels que dans des cas extrêmement exceptionnels. Ce qui explique l’inefficacité de la plupart des assurances dommages et responsabilité dont l’intervention requiert généralement une preuve de dommages matériels.

Les risques en ligne peuvent être couverts soit via l’extension des polices d’assurance dommages et responsabilité existantes soit via la souscription d’une assurance cyber-risques séparée.

Que couvre un assurance cyber-risques ?

L’assurance cyber-risques intervient lorsque l’entreprise proprement dite subit un dommage par suite de la réalisation d’un risque en ligne. L’éventail des pertes couvertes va des frais exposés pour reconstituer les données perdues aux pertes d’exploitation résultant de la paralysie d’un réseau pendant un certain temps. Une couverture contre le cyber-vol et la cyber-extorsion est également possible.

Dès lors que votre responsabilité peut, par ailleurs, être engagée, une telle assurance couvre aussi les atteintes à la vie privée pouvant résulter de la divulgation de données personnelles, les violations de droits de propriété intellectuelle ou les préjudices causés aux réseaux ou données de tiers. L’assurance intervient en outre pour les coûts liés aux RP et à la communication du dommage aux personnes et clients concernés.

27.12.2016

J’ai causé un accident avec une voiture non assurée et j’aimerais savoir comment la victime sera indemnisée et si je risque des « ennuis » ? Lire la suite

22.12.2016

Téléphoner au volant : les assureurs tirent la sonnette d’alarme Lire la suite

30.11.2016

Le burn-out sera reconnu comme maladie liée au travail Lire la suite

28.11.2016

Accident du travail pendant la pause : est-ce possible ? Lire la suite

NEWSLETTER
site web par Kluwer EasyWeb

Nous utilisons des cookies pour retenir vos préférences de langage et améliorer votre expérience de surf. En savoir plus[OK]