Extension du Fonds des accidents du travail

Les partenaires sociaux ont conclu un accord visant à étendre le rôle du Fonds des accidents du travail (FAT) dans les cas où l'assureur refuse de reconnaître un accident du travail. Le FAT pourra sommer l'assureur de revoir son refus s'il estime qu'il ne se justifie pas. Si l'assureur reste sur ses positions, le fonds peut s'adresser au juge.

Le nombre de refus d'indemnisation des assureurs accidents du travail augmente d'année en année. En 2012, 10 % des cas n'ont pas été reconnus comme accidents du travail. En 1985, il ne s'agissait que de 2,2 % des cas.

Le Secrétaire d'État aux affaires sociales, Philippe Courard, a demandé au FAT d'examiner les possibilités d'endiguer ce phénomène. Le comité de gestion du FAT, qui comprend des représentants des organisations patronales et des travailleurs, a émis un avis unanime concernant l'extension du rôle du fonds lorsque celui-ci estime que le refus de l'assureur est injustifié. Si l'assureur reste sur ses positions, le FAT pourra s'adresser immédiatement au tribunal du travail.

C'est à présent au secrétaire d'État Philippe Courard qu'il appartient de traduire la proposition en loi.

27.12.2016

J’ai causé un accident avec une voiture non assurée et j’aimerais savoir comment la victime sera indemnisée et si je risque des « ennuis » ? Lire la suite

22.12.2016

Téléphoner au volant : les assureurs tirent la sonnette d’alarme Lire la suite

30.11.2016

Le burn-out sera reconnu comme maladie liée au travail Lire la suite

28.11.2016

Accident du travail pendant la pause : est-ce possible ? Lire la suite

NEWSLETTER
site web par Kluwer EasyWeb

Nous utilisons des cookies pour retenir vos préférences de langage et améliorer votre expérience de surf. En savoir plus[OK]