Risque accru d'accident de la circulation chez les automobilistes âgés

Les automobilistes retraités ont plus de chance de causer un accident que les conducteurs plus jeunes. Telle est la conclusion d'AXA après l'analyse de sa base de données. "A partir de 24 ans, le risque d'accident commence à décliner progressivement", détaille Korneel Warlop, porte-parole d'AXA. "Mais à partir de 63 ans, ce risque augmente fortement: les conducteurs de 80 ans courent un risque 50 % plus élevé que ceux de 63 ans."

AXA demande donc au Gouvernement de prendre des mesures. L'assureur souhaite notamment que des tests médicaux soient imposés aux automobilistes à partir de 70 ans. Ces tests sont déjà obligatoires aux Pays-Bas et en Suisse.

En réaction à ces propos, l'Institut belge pour la sécurité routière (IBSR) dit qu'aucun projet de campagne spécifique n'est prévu à l'intention des automobilistes retraités. “Les seniors circulent en général la journée, lorsque la circulation est plus dense et le risque d'accident par conséquent plus élevé”, dit Sofie van Damme, porte-parole de l'IBSR. “Ce sont toutefois les jeunes conducteurs qui causent généralement les accidents graves et mortels et qui perdent le contrôle de leur véhicule. Les accidents impliquant des automobilistes âgés sont généralement moins graves."

20.02.2017

L’absentéisme augmente plus rapidement chez les trentenaires et les quarantenaires Lire la suite

14.02.2017

Le ministre veut également équiper les utilitaires légers d’un tachygraphe Lire la suite

10.02.2017

Bruxelles et Flandre assouplissent les délais de contrôle périodique de certains véhicules lourds Lire la suite

06.02.2017

Accident du travail : la Cour constitutionnelle va plus loin dans l’annulation d’un ‘formalisme excessif’ Lire la suite

NEWSLETTER
site web par Kluwer EasyWeb

Nous utilisons des cookies pour retenir vos préférences de langage et améliorer votre expérience de surf. En savoir plus[OK]