Pourquoi les Belges préfèrent-il le capital à la rente?

En matière de pension complémentaire, le Belge opte généralement pour une liquidation sous forme de capital et rarement pour une rente viagère. Au niveau mondial, nous faisons plutôt figure d'exception dans ce domaine. La majorité des pensions complémentaires liquidées en Belgique le sont sous forme de capital et rares sont les Belges qui optent pour une conversion en rente. À la demande de l'assureur vie Delta Lloydd Life, la Chaire Politique des pensions de la KU Leuven a tenté de découvrir les raisons qui motivaient ce choix.

Étude

Étant donné qu'aucune étude n'avait encore été réalisée sur le sujet, le choix s'est porté sur une étude qualitative auprès d'un panel de 30 personnes. L'accent a été mis sur les jeunes pensionnés qui ont touché leur capital de pension complémentaire il y a maximum dix ans. Leurs motivations ont été sondées à l'occasion d'entrevues en profondeur.

Aucune des personnes interrogées n'avait demandé la conversion du capital en rente viagère, bien que la plupart d'entre elles fussent au courant de cette possibilité. Leurs principales motivations étaient les suivantes:

Au moment de l'enquête, elles n'avaient pas encore besoin d'un revenu supplémentaire. Elles supposent qu'elles rencontreront davantage de difficultés financières à l'avenir, mais ont confiance en leur capacité d'épargne et dans leurs assurances.

Une grande partie des personnes interrogées entendent bien ne pas toucher à ce capital pour le transmettre à leurs enfants après leur décès. L'inconvénient de la rente viagère est que le capital est perdu en cas de décès.

La plupart des aînés veulent garder ce capital intact comme poire pour la soif en cas de grosses dépenses uniques soudaines.

Nombre des personnes interrogées n'ont pas compris le principe exact de la rente viagère. 

Bien qu'elles n'aient pas d'idée exacte du traitement fiscal réservé aux rentes, les personnes interrogées présumaient qu'il était désavantageux.

Avantages de la rente

Selon le professeur Jos Berghman, il y a pourtant des arguments favorables à une rente périodique ou à une combinaison des deux méthodes. " Le but est que votre pension complémentaire vous procure un revenu en sus de votre pension légale, afin que vous puissiez, aussi longtemps que vous êtes en vie, faire face facilement aux dépenses récurrentes, prévisibles ou non. Et la meilleure solution pour vous protéger contre le risque d'une pension insuffisante est d'opter pour la liquidation sous forme de rente. Il est en effet tentant, si vous touchez votre pension complémentaire en une fois sous forme de capital, d'investir directement l'argent dans l'achat d'une voiture, par exemple, ou d'en profiter pour faire un beau voyage, ou encore de l'utiliser pour faire de mauvais placements. Résultat : l'argent qui devait servir à couvrir votre besoin de soins grandissant, est parti dans tout autre chose. Il ne faut pas non plus oublier que nous vivons de plus en plus longtemps et que le besoin de soins se fera également plus pressant avec le temps.”

Selon Jan van Autreve, CEO de Delta Lloyd Life, il faut davantage sensibiliser les futurs pensionnés aux avantages des systèmes de rente. Les autorités compétentes devraient elles aussi promouvoir ces systèmes, par exemple, par une fiscalité plus attrayante. 

29.05.2017

La liste noire des assureurs Lire la suite

02.05.2017

L’assurance incendie peut exclure la couverture ‘débordement des égouts’ dans les zones à risque Lire la suite

25.04.2017

Protection juridique : l’assuré a le libre choix de l’avocat en toutes circonstances Lire la suite

13.04.2017

Travail maritime : assurance obligatoire pour le rapatriement, l’invalidité ou le décès du marin Lire la suite

NEWSLETTER
site web par Kluwer EasyWeb

Nous utilisons des cookies pour retenir vos préférences de langage et améliorer votre expérience de surf. En savoir plus[OK]