Les grandes surfaces ne respectent pas suffisamment la réglementation en matière de sécurité incendie

Une campagne d'inspection menée à l'automne 2013 par le SPF Emploi, Travail et Concertation sociale (SPF ETCS) dans environ 150 établissements a révélé qu'une grande surface sur trois stockant des produits inflammables n'était pas en règle quant à la sécurité incendie. Les problèmes principaux concernent la résistance au feu des éléments de construction, les voies d'évacuation et les installations d'extinction automatique (sprinklers).

La réglementation en matière de sécurité au travail concernant les risques d'incendie, les explosions et le dégagement accidentel de gaz toxiques ou inflammables date d'il y a 40 ans, et le concept de grandes surfaces a beaucoup changé depuis. A l'heure actuelle, les marchandises sont de plus en plus souvent entreposées dans l'espace de vente, alors qu'autrefois, elles étaient stockées séparément.

La campagne d'inspection a révélé que dans 45% des cas où des substances dangereuses étaient entreposées dans les espaces de vente, les grandes surfaces ne disposaient pas d'une séparation coupe-feu avec  voies d'évacuation, de rayonnages avec bac de rétention et installation d'extinction, d'armoires de sécurité... 35% ne disposaient pas d'une installation d'extinction automatique. La résistance au feu des éléments de construction était insuffisante dans 35% des cas. Dans 30% des magasins contrôlés, les voies d'évacuation n'étaient pas rectilignes. Pratiquement partout, des manquements ont été constatés en ce qui concerne l'indication des sorties (pictogrammes).

Les entreprises où les infractions les plus graves ont été constatées peuvent s'attendre à des inspections de suivi.

30.01.2017

L’indemnité de procédure revient à l’assureur « Protection Juridique » Lire la suite

23.01.2017

Assuralia lance le formulaire de constat d’accident électronique Crashform® Lire la suite

06.01.2017

À quoi sert une carte verte ? Lire la suite

27.12.2016

J’ai causé un accident avec une voiture non assurée et j’aimerais savoir comment la victime sera indemnisée et si je risque des « ennuis » ? Lire la suite

NEWSLETTER
site web par Kluwer EasyWeb

Nous utilisons des cookies pour retenir vos préférences de langage et améliorer votre expérience de surf. En savoir plus[OK]