Les malades chroniques pourront plus facilement conclure une assurance solde restant dû

Pour les personnes qui souffrent d'une maladie chronique (comme l'asthme ou le diabète) ou qui ont eu un cancer par le passé, il n'est pas toujours simple de conclure une assurance solde restant dû à un coût abordable. Ils doivent souvent payer une surprime importante ou sont tout simplement exclus. Dans ce cas, il leur est souvent impossible de contracter un emprunt pour une habitation. Selon De Standaard,  un nouvel arrêté royal mettra bientôt fin à cette situation.

Les initiateurs du projet d'A.R. sont le ministre des Consommateurs, Johan Vande Lanotte, et la ministre de la Santé publique, Laurette Onkelinkx. Ce projet stipule notamment que les assureurs devront motiver leur décision par écrit et de manière claire. Le client pourra contester un refus auprès d'un comité de recours. Les questionnaires médicaux seront par ailleurs soumis à des règles plus strictes.

Une caisse de compensation sera en outre instituée. Elle aidera financièrement les malades chroniques lorsque la surprime atteint plus de 125%.

28.05.2018

Un nouveau plafond pour l’épargne-pension à partir de l’EI 2019 (3e pilier) Lire la suite

15.05.2018

L’absentéisme menace également de plus en plus les PME Lire la suite

07.05.2018

Consensus toujours plus important à propos d’un prélèvement kilométrique universel Lire la suite

02.05.2018

Un cadre plus strict pour les contrats d’assurance responsabilité civile véhicules automoteurs Lire la suite

NEWSLETTER
site web par Kluwer EasyWeb

Nous utilisons des cookies pour retenir vos préférences de langage et améliorer votre expérience de surf. En savoir plus[OK]