Moins de sinistres en RC automobile pour la troisième année consécutive

En 2013, on a dénombré en moyenne 1.190 accidents de la route quotidiens pour lesquels l'assureur RC a dû intervenir. C'est 8,4% de moins qu'en 2010, année où l'on comptait chaque jour près de 1.300 accidents du même type.  Voilà ce que révèle l'enquête d'Assuralia sur l'évolution de la fréquence des sinistres dans la branche RC véhicules à moteur.

Jusqu'en 2010, la fréquence des sinistres dans cette branche d'assurance affichait une courbe croissante.  Cette année-là, elle a atteint son point culminant avec une estimation de 474.483 sinistres, le décompte le plus élevé depuis le début des mesures. Depuis lors, ce total n'a toutefois cessé de régresser d'année en année pour atteindre environ 434.771 sinistres en 2013.

La diminution de la fréquence des sinistres est imputable à plusieurs facteurs. Tout d'abord, le pic de 2010 s'explique en partie par les conditions météorologiques : les précipitations ont été plus abondantes qu'en moyenne et on a compté pas moins de 27 vrais jours hivernaux. Ensuite, on note une attention accrue pour la sécurité routière : les routes sont de mieux en mieux aménagées pour améliorer la sécurité et les contrôles renforcés s'avèrent efficaces.

De plus, les voitures modernes sont beaucoup plus sûres qu'il y a dix ans.  Aujourd'hui, pratiquement tous les nouveaux véhicules sont équipés de multiples dispositifs de sécurité comme l'ESP, l'ABS ou encore l'assistance au stationnement.

La RC Tourisme et Affaires (deux roues, taxis, véhicules de location, autobus et transports de marchandises) a elle aussi enregistré une baisse du nombre de sinistres qui s'est d'ailleurs manifestée un an plus tôt que pour les autres véhicules.

30.01.2017

L’indemnité de procédure revient à l’assureur « Protection Juridique » Lire la suite

23.01.2017

Assuralia lance le formulaire de constat d’accident électronique Crashform® Lire la suite

06.01.2017

À quoi sert une carte verte ? Lire la suite

27.12.2016

J’ai causé un accident avec une voiture non assurée et j’aimerais savoir comment la victime sera indemnisée et si je risque des « ennuis » ? Lire la suite

NEWSLETTER
site web par Kluwer EasyWeb

Nous utilisons des cookies pour retenir vos préférences de langage et améliorer votre expérience de surf. En savoir plus[OK]