Diminution des accidents du travail en 2013

Le Fonds des Accidents du Travail (FAT) vient de publier son rapport annuel 2013 sur les accidents du travail survenus dans le secteur privé en 2013. Il s'agit de la troisième année consécutive où le nombre d'accidents du travail est en baisse.

De manière globale, 150.519 accidents du travail ont été enregistrés en Belgique dans le secteur privé (que ce soit sur le lieu de travail ou sur le chemin du travail), ce qui correspond à un recul de 4,2 % par rapport à 2012. Et ce, alors que l'emploi a augmenté de 1,1%.

Cette diminution s'explique par la baisse (-6,2%) du nombre d'accidents sur le lieu du travail (126.726), alors que les accidents sur le chemin du travail sont, eux, repartis à la hausse (+8,1%) (23.793).

Davantage d'accidents mortels durant l'exécution du travail

On déplore 72 accidents mortels survenus en 2013 dans le cadre de l'exécution du travail, soit 5 décès en plus que l'année précédente. L'augmentation du nombre de décès provient essentiellement des accidents de la circulation dont le nombre a été multiplié par deux par rapport à 2012.

Accident sur le chemin du travail

L'augmentation des accidents sur le chemin du travail est liée aux conditions climatiques particulièrement mauvaises en janvier 2013 (13 jours de neige contre 3 en janvier 2012) et en mars 2013 (11 jours de neige contre 1 en mars 2012). Au total, pour ces deux mois, on a enregistré 2.349 accidents en plus qu'au cours de la même période en 2012.

L'évolution générale du risque d'accident du travail est manifestement positive

A l'occasion de la publication des chiffres 2013, le Fonds des accidents du travail a examiné l'évolution de la fréquence des accidents du travail entre 1985 et 2013 en relation avec l'évolution de l'emploi et de l'économie en Belgique. Le glissement d'une économie basée sur l'industrie vers une société orientée vers les services aux entreprises et à la collectivité contribue de manière importante à l'amélioration de la situation des accidents du travail. Cette évolution positive entamée bien avant 1985, tout comme la mutation du paysage économique, se poursuit encore aujourd'hui.

A côté de l'évolution de l'ensemble des accidents, le Fonds des accidents du travail a également étudié l'évolution de 2005 à 2010 des accidents graves, dont la victime conserve une incapacité permanente, en observant l'état du règlement des accidents au cours des 3 années suivant l'année de l'accident. Cette approche permet d'avoir une analyse plus précise et plus exacte des conséquences des accidents, sachant qu'il faut attendre souvent plusieurs années avant que les conséquences de l'accident soient stabilisées. Il apparaît que tant le taux des accidents entrainant une incapacité temporaire totale de travail que celui des accidents réglés avec une incapacité permanente définitive évoluent à la baisse au cours de la période 2005-2010.

"La tendance à la baisse des accidents du travail continue donc de s'affirmer dans notre pays, commente Philippe Courard, Secrétaire d'Etat aux Affaires sociales, chargé des Risques professionnels. La législation en matière d'accidents du travail couplée aux mesures essentielles de prévention ont permis cette diminution. Il faut s'en réjouir et poursuivre les efforts. Par ailleurs, depuis le 1er janvier 2014, les informations relatives aux accidents du secteur public sont transmises au Fonds des accidents du travail par flux électronique, à l'instar de ce qui se passe déjà dans le secteur privé. Il sera dès lors bientôt possible d'avoir une image précise du risque d'accident pour l'ensemble des travailleurs salariés."

Le rapport 2013, l'étude et l'ensemble des données actualisées sont disponibles sur le site du Fonds des Accident du Travail.

Source: Sentral

29.05.2017

La liste noire des assureurs Lire la suite

02.05.2017

L’assurance incendie peut exclure la couverture ‘débordement des égouts’ dans les zones à risque Lire la suite

25.04.2017

Protection juridique : l’assuré a le libre choix de l’avocat en toutes circonstances Lire la suite

13.04.2017

Travail maritime : assurance obligatoire pour le rapatriement, l’invalidité ou le décès du marin Lire la suite

NEWSLETTER
site web par Kluwer EasyWeb

Nous utilisons des cookies pour retenir vos préférences de langage et améliorer votre expérience de surf. En savoir plus[OK]