Les pertes d'audition provoquent-elles des accidents de travail ?

Les travailleurs ayant des problèmes d'audition courent plus de risques de subir un accident de travail car ils seraient moins susceptibles de distinguer les signaux d'alarme ou sonores associés aux dangers. C'est ce qui ressort d'une étude de l'Université de Yale où les chercheurs ont mis en relation différents types de pertes auditives  avec leurs effets sur la sécurité au travail.

L'étude a porté sur un pannel de 8818 travailleurs de production et d'entretien travaillant dans une usine d'aluminium, qui ont été suivis durant une période de 6 ans.

Attention aux pertes d'audition dans les hautes fréquences

Voici les enseignements que l'on peut tirer de cette étude:

Aux Etats-Unis environ 12 à 15% de la population souffre d'acouphène. Parmi les plus âgés (plus de 65 ans), c'est même un tiers de la population qui souffre de problèmes d'audition.

Les risques de blessures aigues augmentent de 25% chez les travailleurs qui ont eu des acouphènes ainsi que des pertes d'audition dans les hautes fréquences.

Il existe une étroite relation entre les pertes d'audition dans les basses fréquences et une augmentation du risque de blessures aigues, mais il s'agit d'accidents moins graves.

Il n'est apparu aucune relation entre la perte d'audition asymétrique (une oreille meilleure que l'autre) et une augmentation du risque de blessures. Ce qui peut s'expliquer peut-être par le fait que ce groupe était restreint.

Les chercheurs avertissent les employeurs sur les dangers de la perte d'audition sur le lieu de travail: "Ces résultats démontrent que l'acouphène,en combinaison avec la perte d'audition dans les hautes fréquences, peut constituer une menace importante pour les travailleurs qui travaillent dans des environnements bruyants. Ces groupes à risque doivent alors être étudiés et nécessitent une communication et une protection adaptées.

Priviliéger les équipements de protection collective

Une dernière constatation exige une attention particulière: "D'après quelques récits de travailleurs, il apparait que le port d'EPI entraîne une  augmentation de la perte auditive".

Dès lors, sur base d'études précédentes, il est recommandé de limiter l'exposition au bruit au moyen d'équipements de protection collective (par exemple : isolation des machines) plutôt qu'à l'aide d'équipements de protection individuelle.

Source : Sentral

20.02.2017

L’absentéisme augmente plus rapidement chez les trentenaires et les quarantenaires Lire la suite

14.02.2017

Le ministre veut également équiper les utilitaires légers d’un tachygraphe Lire la suite

10.02.2017

Bruxelles et Flandre assouplissent les délais de contrôle périodique de certains véhicules lourds Lire la suite

06.02.2017

Accident du travail : la Cour constitutionnelle va plus loin dans l’annulation d’un ‘formalisme excessif’ Lire la suite

NEWSLETTER
site web par Kluwer EasyWeb

Nous utilisons des cookies pour retenir vos préférences de langage et améliorer votre expérience de surf. En savoir plus[OK]