PLCI : croissance maintenue en 2014

Tel qu'il ressort d'une enquête menée par Assuralia, union professionnelle des entreprises d'assurance, le nombre de contrats conclus auprès des assureurs dans le cadre d'une Pension libre complémentaire pour indépendants (PLCI) ne cesse d'augmenter. Depuis l'entrée en vigueur de la loi sur les pensions complémentaires promulguée en 2004, le nombre de polices PLC a affiché une forte croissance. Cette progression s'explique par la possibilité dont disposent depuis lors les indépendants de souscrire un contrat PLCI auprès de l'organisme de pension de leur choix.

En 2014, à peine moins de 38.000 nouveaux contrats d'assurance PLCI ont été conclus, ce qui porte le nombre total de polices à 478.000. 94 % des contrats sont directement souscrits auprès d'une entreprise d'assurance sans l'intervention d'une caisse d'assurances sociales. Les chiffres recueillis par la FSMA (2011) révèlent que 45 % des indépendants se constituent une pension complémentaire via une PLCI. Assuralia estime que ce taux est actuellement de l'ordre de 50 %.

La PLCI sociale

Près d'un cinquième des nouveaux contrats d'assurance concernent des PLCI sociales. Bien que le nombre de PLCI sociales ait affiché, pendant quelque temps, une évolution à la hausse, ces dernières années le pourcentage de ces polices semble se stabiliser à 20 %.

La PLCI sociale permet une déduction fiscale plus élevée si 10 % au moins de la prime est consacrée à des prestations de solidarité (par exemple, poursuite du paiement de la prime durant une période d'incapacité de travail ou versement d'une indemnité sous la forme d'une rente en cas d'invalidité ou de décès).

Les contrats INAMI pouvant être souscrits par les prestataires de soins conventionnés (pharmaciens, médecins, kinésithérapeutes et dentistes) sont toujours des contrats sociaux.

PLCS

" Vu le succès de la PLCI, Assuralia ne peut que se réjouir de constater que le gouvernement entend poursuivre le développement des pensions du deuxième pilier. En l'occurrence, nous nous référons avant tout à l'intention d'instaurer un système similaire pour les travailleurs salariés, à savoir la " Pension libre complémentaire pour salariés (PLCS) ". Ces derniers auraient ainsi la possibilité de se constituer, sur une base volontaire, une pension complémentaire du deuxième pilier via une retenue sur leur salaire. "

27.12.2016

J’ai causé un accident avec une voiture non assurée et j’aimerais savoir comment la victime sera indemnisée et si je risque des « ennuis » ? Lire la suite

22.12.2016

Téléphoner au volant : les assureurs tirent la sonnette d’alarme Lire la suite

30.11.2016

Le burn-out sera reconnu comme maladie liée au travail Lire la suite

28.11.2016

Accident du travail pendant la pause : est-ce possible ? Lire la suite

NEWSLETTER
site web par Kluwer EasyWeb

Nous utilisons des cookies pour retenir vos préférences de langage et améliorer votre expérience de surf. En savoir plus[OK]