Katrina, dix ans après

En 2005, l'ouragan Katrina a entraîné les dommages les plus importants qui aient jamais été causés par une tempête. Quatre mille personnes ont perdu la vie, 80% de la ville de New Orleans ont été submergés et les dégâts matériels ont été comptabilisés à hauteur de125 milliards de dollars. 1,7 million de demandes d'indemnisation ont été enregistrées. Pour commémorer le dixième anniversaire de Katrina, Allianz Global Corporate & Specialty (AGCS) a sorti un nouveau bulletin des risques.

Chris Fischer Hirs, CEO d'AGCS, souligne: “Les tempêtes peuvent avoir des effets dévastateurs pour les entreprises. Même sans tenir compte de l'influence des changements climatiques, la perspective d'une augmentation des sinistres à l'avenir est plus probable en raison du développement économique continu dans les zones urbaines côtières à risque dans le monde entier et en particulier en Asie. La préparation est essentielle pour limiter l'exposition au risque de tempête.” C'est pourquoi AGCS est résolue à coopérer avec les clients et les risk managers et est disposée à partager ses informations et conseils afin que les entreprises soient aussi bien préparées que possible.

De l'analyse de plus de onze mille grands dossiers de sinistres AGCS (>100.000 dollars) à travers le monde, il ressort que, entre 2009 et 2013, 400 de ces sinistres ont été déclarés comme des sinistres de tempête. Les sinistres dus à des tempêtes représentent environ 40% de tous les sinistres liés à des risques naturels en nombre de demandes d'indemnisation et 26% en valeur.

Les Etats-Unis, qui représentent la moitié (49%) des demandes d'indemnisation totales analysées, sont le pays le plus touché par ces sinistres, suivis de l'Europe (19%), de l'Asie (6%) et de l'Amérique centrale (3%). En Asie où 80% des dix endroits les plus exposés aux inondations côtières causées par des ondes de tempête et aux dommages dus au vent devraient être situés au cours des 50 prochaines années, les sinistres devraient augmenter de manière exponentielle à l'avenir. L'augmentation de l'exposition est nettement supérieure à la souscription de couvertures d'assurance, ce qui entraîne des lacunes de plus en plus importantes dans la préparation aux catastrophes naturelles.

L'analyse fait ressortir que le secteur maritime est particulièrement exposé. La destruction de bateaux de plaisance, de navires commerciaux et de cargaison est de nature à gonfler sensiblement les postes de sinistres. “Les demandes d'indemnisation peuvent concerner aussi des cas où de l'eau s'est infiltrée dans les conteneurs des navires, abîmant la cargaison,” explique le capitaine Rahul Khanna, Global Head of Marine Risk Consulting AGCS. “Des tempêtes endommagent des infrastructures portuaires et côtières, y compris des entrepôts et les marchandises qui y sont stockées, des grues, des quais, des terminaux, des bouées et des hangars.”

Katrina, à côté d'autres tempêtes telles que Sandy, a contribué à la modélisation des scénarios de catastrophe. Katrina a démontré que l'impact d'une onde de tempête cause parfois plus de dégâts que la tempête elle-même. Les inondations causées par Katrina ont démontré que les systèmes de digues ne sont pas suffisamment efficaces. Selon le National Committee on Levee Safety, les coûts des réparations atteindront les 100 milliards de dollars.

Katrina a révélé également la nécessité d'une meilleure protection contre les dommages dus au vent. La plupart de ces dommages ont touché des toitures, des murs et des vitrages. “Si on avait suivi correctement les prescriptions en la matière, les dommages causés par le vent auraient été bien moins importants. La construction de piètre qualité et le manque de connaissances ont été les principales causes des dommages. Après Katrina, Allianz a développé des examens renforcés des toitures prévoyant un contrôle plus approfondi de l'état et de l'ancienneté des toitures. Aujourd'hui, la côte du Golfe du Mexique est mieux préparée à résister aux effets des ouragans grâce à une meilleure sensibilisation, à des directives de construction améliorées et à un renforcement des inspections par des tiers,” a relevé Andrew Higgins, Technical Manager, Americas, Allianz Risk Consulting.

Même si les scientifiques ne peuvent apporter aucune réponse concluante à la question concernant les impacts du changement climatique sur les tempêtes, la plupart s'accordent à dire que la gravité des tempêtes évoluera à l'avenir. La gravité des sinistres dus aux événements météorologiques, notamment aux tempêtes, augmente déjà. Le montant moyen payé par les assureurs pour les événements météorologiques, notamment pour les tempêtes, s'est élevé à 15 milliards de dollars par an entre 1980 et 1989. Entre 2010 et 2013, ce montant a augmenté pour atteindre en moyenne 70 milliards de dollars par an.

Une préparation adéquate avant l'arrivée d'une tempête est indispensable pour atténuer les pertes potentielles, en particulier dans les zones comme les chantiers, qui sont extrêmement vulnérables. Il est nécessaire d'inspecter les toitures et l'enveloppe des bâtiments, de fixer les gros équipements et de se préparer à une éventuelle inondation. Pendant une tempête, le personnel d'intervention doit détecter les fuites, les incendies et les dommages. Après une tempête, le site doit être sécurisé pour empêcher les entrées non autorisées. Une évaluation des dommages doit être immédiatement réalisée si cela est possible sans danger.

La gestion de la continuité des activités est cruciale, car la production juste à temps, le faible niveau des stocks et les chaînes d'approvisionnement mondiales peuvent facilement multiplier les effets négatifs. Les dommages matériels et les pertes d'exploitation sont généralement couverts par les polices d'assurance, mais les entreprises subissent souvent une perte de parts de marché, de fournisseurs, de clients et de personnel.

29.03.2017

Accident avec une remorque empruntée Lire la suite

09.03.2017

En Flandre, les entreprises peuvent obtenir le remboursement intégral de la taxe de circulation annuelle pour le transport combiné Lire la suite

06.03.2017

Les médecins conventionnés reçoivent 4 563 EUR pour 2016 en vue de la constitution de leur pension Lire la suite

01.03.2017

Droits de succession limités en cas de don d’assurance en Flandre Lire la suite

NEWSLETTER
site web par Kluwer EasyWeb

Nous utilisons des cookies pour retenir vos préférences de langage et améliorer votre expérience de surf. En savoir plus[OK]