Une prime d'assurance sur la base du comportement de conduite

Diverses compagnies préparent des formules qui fixent le montant de la prime en fonction du comportement de conduite. Les conducteurs prudents seraient ainsi récompensés de leur comportement.

Pay how you drive

Le secteur de l'assurance examine depuis déjà plusieurs années la possibilité de subordonner en partie la prime d'assurance au comportement de conduite du conducteur. Ce comportement peut être observé au moyen d'une 'boîte noire' intégrée dans le véhicule, un dongle qu'il suffit de brancher ou une app sur le smartphone du conducteur. Diverses données peuvent ainsi être enregistrées, comme les coordonnées GPS (pour déterminer la vitesse), l'accélération ou le ralentissement du véhicule et/ou les forces g que subit le véhicule dans un virage.

Sur la base de ces données, il est possible de définir le profil du conducteur. Les conducteurs prudents peuvent dans ce cas être récompensés par l'octroi d'une réduction sur leur prime. Cette façon de procéder encourage l'adoption d'un comportement de conduite prudent.

Jeunes conducteurs

Les jeunes conducteurs courent un risque plus élevé. Selon les chiffres de l'Institut belge de la sécurité routière, les jeunes (de 18 à 24 ans) représentent 11 % de la population adulte, mais près de 20% des automobilistes impliqués dans des accidents mortels. C'est surtout pendant les premiers milliers de kilomètres que le risque est particulièrement élevé.

Ce déséquilibre statistique est à l'origine du coût beaucoup plus élevé des assurances en responsabilité civile automobile pour cette catégorie d'âge. Une formule “pay how you drive” pourrait dès lors constituer une solution pour ces jeunes conducteurs.

Pour demain?

Ce principe est déjà appliqué dans plusieurs pays voisins. En mars 2016, AXA Belgique lancera à son tour une formule d'assurance basée sur ce principe. D'autres assureurs belges, comme Baloise, ont également des projets pilotes en cours. Chez AXA, la formule s'adressera tout d'abord aux jeunes conducteurs. À terme, elle sera étendue à d'autres catégories d'âge.

Tous les assureurs ne sont toutefois pas convaincus du principe. Début février, AG Insurance a ainsi  décidé de ne pas appliquer cette technologie au niveau commercial, du moins provisoirement. Un projet pilote a en effet été mené auprès de 85 collaborateurs de l'entreprise, mais celui-ci n'a pas donné les résultats escomptés.

Il n'y a d'ailleurs pas que les compagnies d'assurances qui entendent récompenser un bon comportement de conduite au moyen de cette technologie. C'est ainsi que la start-up Motosmarty a lancé 'Road Vikings', une app qui observe le comportement de conduite de l'utilisateur et récompense celui-ci par des billets de cinéma ou des points Viking qui peuvent être échangés contre un crédit d'appel auprès du fournisseur télécom Mobile Vikings.

27.12.2016

J’ai causé un accident avec une voiture non assurée et j’aimerais savoir comment la victime sera indemnisée et si je risque des « ennuis » ? Lire la suite

22.12.2016

Téléphoner au volant : les assureurs tirent la sonnette d’alarme Lire la suite

30.11.2016

Le burn-out sera reconnu comme maladie liée au travail Lire la suite

28.11.2016

Accident du travail pendant la pause : est-ce possible ? Lire la suite

NEWSLETTER
site web par Kluwer EasyWeb

Nous utilisons des cookies pour retenir vos préférences de langage et améliorer votre expérience de surf. En savoir plus[OK]