Burn-out au travail : " Les dirigeants sous-estiment leur impact "

Contre le burn-out, point de salut ! L'absentéisme de longue durée nous coûte 6,5 milliards d'euros par an. Trois auteurs (une psychothérapeute, un journaliste et un formateur/facilitateur) ont consacré un ouvrage au sujet : " Ze maken ons kapot, meneer ", qui revient surtout sur le rôle du dirigeant.

En tant que dirigeant, vous pouvez faire la différence

Le " Ze " du titre renvoie notamment à notre société qui s'emballe... mais aussi aux dirigeants. Ceux-ci ne sont d'ailleurs pas épargnés par la culture d'entreprise actuelle. " Diriger en prêtant davantage attention aux membres du personnel permet d'économiser des milliards ", déclare la thérapeute Rebekka Rogiest. " On a beaucoup écrit sur la manière de détecter un burn-out et d'essayer d'y remédier. En revanche, on sait moins que les dirigeants sont notamment à l'origine du phénomène - souvent contre leur gré. Mais ils font aussi partie de la solution. "

Le problème n'est pas attaqué à la base

Par " dirigeant ", les auteurs visent d'ailleurs une acception plus large que le simple CEO. " Cette notion couvre aussi toute personne qui dirige un projet, voire un petit indépendant qui emploie quelques collaborateurs ", poursuit R. Rogiest.

Grâce à leur bagage respectif, les trois auteurs apportent une valeur ajoutée à l'ouvrage. Rebekka Rogiest gère un cabinet privé de thérapie à Mariakerke, Geert Degrande est journaliste et Johan De Winne, à l'origine du projet, est coach en entreprise et accompagnateur de processus.

" Nous étions tous les trois d'avis que quelque chose d'incroyable était en train de se passer dans notre société. L'absentéisme coûte plus cher que les allocations de chômage ", explique J. De Winne. " Notre livre attire l'attention sur le fait que le problème n'est pas attaqué à la base. À eux seuls, les séances de team-building, les distributeurs de jus de fruits ou les tables de ping-pong ne suffisent pas. Mais pourquoi est-ce que rien ne change ? Généralement, tout changement de système fait craindre une perte de contrôle et d'ego. Il n'est pas non plus évident d'investir en soi-même. C'est donc un signal d'alarme : les dirigeants font eux-mêmes partie de la solution. "

Regardez-vous dans le miroir

" Le travail est souvent l'occasion rêvée pour chercher de l'aide ", souligne Rebekka Rogiest. " Trouver des solutions à ce qui mine les gens est un processus créatif. Le burn-out d'une quadragénaire venue me trouver récemment n'était que le symptôme d'un problème plus profond. Elle ressentait un vide profond, comme si son identité était incomplète. Nous sommes en train de travailler ensemble sur la question, mais c'est un processus de longue haleine. Il n'existe pas de réponse toute faite. Au fil du temps, elle est à nouveau parvenue à proposer elle-même des solutions. En règle générale, tout tourne souvent autour de cet élément central qu'est l'identité ", estime R. Rogiest.

Il est donc important que les dirigeants n'oublient pas d'eux ils viennent eux-mêmes. " Ce n'est qu'ainsi que vous pourrez développer un style de leadership personnel qui vous permettra, à vous et à vos collaborateurs, de vous sentir bien. Si vos collaborateurs sont stressés ou en burn-out, vous avez tout intérêt à vous regarder dans le miroir. D'une façon ou d'une autre, ne vous êtes-vous pas vous-même retrouvé dans la position qui est la vôtre sans vous y attendre ou vous en rendre compte, ce qui vous empêche d'estimer votre propre impact à sa juste mesure ? "

Source : Sentral

30.01.2017

L’indemnité de procédure revient à l’assureur « Protection Juridique » Lire la suite

23.01.2017

Assuralia lance le formulaire de constat d’accident électronique Crashform® Lire la suite

06.01.2017

À quoi sert une carte verte ? Lire la suite

27.12.2016

J’ai causé un accident avec une voiture non assurée et j’aimerais savoir comment la victime sera indemnisée et si je risque des « ennuis » ? Lire la suite

NEWSLETTER
site web par Kluwer EasyWeb

Nous utilisons des cookies pour retenir vos préférences de langage et améliorer votre expérience de surf. En savoir plus[OK]