Augmentation alarmante du nombre de malades de longue durée

Une enquête de Securex a révélé que le nombre de travailleurs malades depuis plus d'un an n'avait jamais été aussi élevé qu'en 2015. Les chercheurs qualifient ce phénomène de " très alarmant ".

Si l'on prend une journée de travail moyenne dans une entreprise moyenne en Belgique, sept travailleurs sur cent restent chez eux pour cause de maladie, et environ trois de ces sept travailleurs sont malades depuis plus d'un an. Après un an d'incapacité de travail, vous obtenez le statut d'invalide. D'après Securex, qui aide les entreprises dans leur politique de gestion du personnel, le nombre de personnes ayant ce statut d'invalide augmente de manière alarmante. En 2015, ce nombre a augmenté de quatorze pour cent, ce qui ne s'était jamais produit auparavant.

L'augmentation est d'autant plus étonnante que les absences " ordinaires " pour maladies - de quelques jours à maximum un mois - n'ont pas augmenté en 2015, ou en tout cas pas de façon spectaculaire. Le plus grand groupe de travailleurs malades comprend donc ceux qui sont véritablement " épuisés ". Selon Heidi Verlinden de Securex, le groupe cible le plus touché est celui des travailleurs plus âgés qui ne parviennent plus à suivre le rythme. Le fait que nous devons tous travailler plus longtemps se fait sentir, surtout chez les ouvriers à partir de 55 ans. Dans cette catégorie d'âge, pas moins d'une personne sur huit est atteinte d'une maladie de longue durée. Au-delà de 60 ans, cette proportion augmente pour atteindre 25 %. Les principales causes invoquées sont les douleurs physiques, par exemple des maux de dos. Mais les problèmes psychiques, tels que le stress chronique ou l'épuisement professionnel jouent aussi un rôle.

Selon le Ministre de l'Emploi, Kris Peeters (CD&V), un nouveau " parcours de réintégration " doit aider à remédier au problème. Différents acteurs tels que le VDAB, l'employeur et le médecin du travail feront donc une proposition commune de travail adapté aux malades de longue durée. L'objectif est de les faire sortir plus rapidement du régime de la mutuelle. " Les nouvelles règles pourront entrer en vigueur d'ici l'été ", a déclaré Kris Peeters.

 Source : Sentral

25.09.2017

Dommages causés à ou par un transporteur de palettes Lire la suite

08.09.2017

Le taux d’intérêt maximum pour les assurances-vie de longue durée est maintenu à 2% Lire la suite

29.08.2017

L’assurance conducteur Lire la suite

23.08.2017

De plus en plus d'indépendants en incapacité de travail Lire la suite

NEWSLETTER
site web par Kluwer EasyWeb

Nous utilisons des cookies pour retenir vos préférences de langage et améliorer votre expérience de surf. En savoir plus[OK]