De plus en plus de fonctionnaires malades du stress

L'absentéisme des fonctionnaires pour cause de maladie a atteint un sommet en 2015, et les chiffres de cette année devraient être encore pires.

C'est ce qui ressort des données de Medex, le service d'expertise médicale du SPF Santé publique. Selon le rapport le problème majeur est le stress. Plus d'un tiers des absences sont liées au stress.

Chiffres des 4 dernières années

Le taux d'absentéisme des fonctionnaires pour raison de santé a atteint 5,98 % en 2015 et ne cesse d'augmenter :

2014 : 5,71 %

2013 : 5,57 %

2012 : 5,50 %

" Une grande partie des absences est justifiée par le stress ", dit Eduard De Decker. Le responsable de la problématique chez Medex ajoute que le stress est en forte progression depuis des années.

Le taux de 5,98 % demeure comparable à celui du secteur privé.  Selon des chiffres de Securex, le taux d'absentéisme pour maladie y a atteint 6,95 % en 2015 alors qu'il était de 6,52 % l'année précédente. Selon SD Worx, il s'agissait plutôt de 5,41 % en 2015 et 5,12 % en 2014. Le stress est également cité comme premier facteur d'absence dans le privé.

Pas d'amélioration en 2016

Medex n'attend pas d'amélioration pour 2016. C'est vrai qu'il y a toujours plus de malades dans les six premiers mois de l'année. Mais le taux s'élève à 6,56 % pour les six premiers mois de 2016, alors qu'il était de 6,23 % en 2015, de 5,7 % en 2014, de 5,91 % en 2013 et de 5,7 % en 2012.

Source : Sentral

27.12.2016

J’ai causé un accident avec une voiture non assurée et j’aimerais savoir comment la victime sera indemnisée et si je risque des « ennuis » ? Lire la suite

22.12.2016

Téléphoner au volant : les assureurs tirent la sonnette d’alarme Lire la suite

30.11.2016

Le burn-out sera reconnu comme maladie liée au travail Lire la suite

28.11.2016

Accident du travail pendant la pause : est-ce possible ? Lire la suite

NEWSLETTER
site web par Kluwer EasyWeb

Nous utilisons des cookies pour retenir vos préférences de langage et améliorer votre expérience de surf. En savoir plus[OK]