Nécessité d'un changement de mentalité dans le secteur de la construction

Dans le magazine Cobouw, les spécialistes néerlandais de la sécurité déclarent qu'il faut trouver une autre façon d'améliorer la sécurité sur les chantiers. D'après les experts, l'effort doit venir des travailleurs mêmes, car la fiabilité des équipements de travail est déjà optimale.

Début juillet 2016, l'Inspection SZW - Affaires sociales et Emploi aux Pays-Bas a publié un rapport qui laisse apparaître une augmentation du nombre d'accidents graves et d'accidents mortels dans le secteur de la construction par rapport au premier semestre de 2015. L'Inspection SZW a alors une fois de plus invité les employeurs à se soucier davantage de la sécurité. Les spécialistes de la sécurité interrogés estiment que le nombre d'accidents dans le secteur de la construction n'a plus baissé depuis un certain temps. Les entrepreneurs ont-ils négligé la sécurité de leur personnel pendant ces années de crise ? D'après les experts, le problème vient de l'efficacité des mesures prises dans les années 70. Par exemple, la sécurité des perceuses ne pourrait plus être améliorée et les lois et règlements ont atteint leurs limites. Pieter Visser, qui dirige l'institut pour la sécurité Aboma, estime qu'il est inutile de rendre la règlementation encore plus stricte.

Que pourrait-on dès lors améliorer? Les spécialistes de la sécurité pensent qu'il faudrait surtout faire changer les mentalités sur le terrain. D'après Pieter Visser, la sécurité ne peut être améliorée dans le secteur de la construction que si les travailleurs prennent conscience de son importance. La formation et le respect de protocoles de sécurité peuvent y contribuer. Il est capital que les travailleurs se demandent mutuellement des comptes en cas de comportement dangereux.

Au cours des prochaines années, l'Inspection SZW entend insister sur le rôle des maîtres d'ouvrage. Ron Maters, chef de projet national Construction de l'Inspection SZW : " Nous allons contrôler la faisabilité des projets et vérifier l'adéquation des choix posés depuis les premières esquisses jusqu'à la réalisation ".

Source : Sentral

28.05.2018

Un nouveau plafond pour l’épargne-pension à partir de l’EI 2019 (3e pilier) Lire la suite

15.05.2018

L’absentéisme menace également de plus en plus les PME Lire la suite

07.05.2018

Consensus toujours plus important à propos d’un prélèvement kilométrique universel Lire la suite

02.05.2018

Un cadre plus strict pour les contrats d’assurance responsabilité civile véhicules automoteurs Lire la suite

NEWSLETTER
site web par Kluwer EasyWeb

Nous utilisons des cookies pour retenir vos préférences de langage et améliorer votre expérience de surf. En savoir plus[OK]