Prévenez les accidents du travail en utilisant les échelles en toute sécurité !

Une échelle défectueuse, mal installée ou ne convenant pas pour le travail à réaliser peut être la cause d'un accident du travail grave. Cet article aborde brièvement la base légale en la matière et donne quelques conseils utiles pour un usage sécurisé des échelles.

La législation

En vertu de l'AR du 31 août 2005, les échelles ne sont conçues que pour franchir une différence de hauteur. Néanmoins, elles peuvent également être utilisées pour exécuter des travaux de courte durée ou lorsqu'il est impossible d'utiliser d'autres équipements de travail plus sûrs. L'employeur a pour mission de limiter autant que possible l'usage d'échelles, d'escabeaux et de marchepieds. Le choix d'utiliser un certain équipement de travail pour réaliser des travaux en hauteur doit être posé en fonction d'une analyse des risques préalablement effectuée.

Agréments et contrôles

Un Service externe de contrôle technique sur le lieu de travail (SECT) ou une personne compétente examine l'échelle lors de sa mise en service. Ensuite, les échelles doivent être contrôlées à intervalles réguliers par une personne compétente désignée par l'employeur. La périodicité du contrôle n'est pas définie par la loi. En règle générale, elle est fixée contractuellement, mais elle ne peut être inférieure à une fréquence annuelle. Outre le contrôle annuel obligatoire, il y a également lieu de vérifier l'absence de défectuosités éventuelles avant chaque utilisation de l'échelle.

Sécuriser l'usage des échelles

Voici quelques conseils pour utiliser les échelles en toute sécurité :

Réservez exclusivement l'usage de l'échelle aux activités de courte durée et aux petites réparations.

Le bas d'une échelle ne peut se laisser aller ni glisser. Dans la mesure du possible, mettez une barre de stabilisation au bas des montants.

N'installez jamais l'échelle sur une surface en pente, meuble, inégale ou glissante.

Veillez à ce que l'accès aux échelles reste toujours libre de tout obstacle afin d'éviter les chutes et les risques de faux-pas. Si possible, délimitez l'endroit avec des barrières.

Ne montez jamais sur l'échelle si vos semelles sont glissantes ou sales. Il est recommandé de toujours être équipé d'un dispositif antidérapant.

N'utilisez jamais d'échelles lorsqu'il y a beaucoup de vent (leur usage est interdit à partir d'une force de 6 Beaufort).

L'échelle doit être inclinée suivant un angle de 75° environ.

La hauteur maximale d'accès est limitée à 7,50 mètres.

Les échelles suspendues doivent être fixées solidement et de manière à ne pas glisser ni balancer d'avant en arrière. Cette disposition ne s'applique pas aux échelles de corde.

Débarrassez-vous immédiatement de toute échelle défectueuse !

Source : Sentral

20.02.2017

L’absentéisme augmente plus rapidement chez les trentenaires et les quarantenaires Lire la suite

14.02.2017

Le ministre veut également équiper les utilitaires légers d’un tachygraphe Lire la suite

10.02.2017

Bruxelles et Flandre assouplissent les délais de contrôle périodique de certains véhicules lourds Lire la suite

06.02.2017

Accident du travail : la Cour constitutionnelle va plus loin dans l’annulation d’un ‘formalisme excessif’ Lire la suite

NEWSLETTER
site web par Kluwer EasyWeb

Nous utilisons des cookies pour retenir vos préférences de langage et améliorer votre expérience de surf. En savoir plus[OK]