L'assurance incendie peut exclure la couverture 'débordement des égouts' dans les zones à risque

L'assurance contre l'incendie couvre aussi les dégâts causés par des catastrophes naturelles. Cette couverture vise notamment les inondations, les tremblements de terre et le débordement ou le refoulement des égouts publics, causés par exemple par une tempête.

Mais dorénavant, les assureurs peuvent refuser de délivrer une couverture contre le débordement et le refoulement des égouts publics, mais uniquement lorsqu'ils couvrent un bâtiment ou une partie de bâtiment qui a été construit(e) plus de 18 mois après que la zone où le bâtiment est situé a été classée zone à risque. Une zone à risque est un endroit qui a été ou peut être exposé à des inondations répétitives et importantes.

Ce délai de 18 mois commence à courir à partir de la date de publication au Moniteur belge de l'AR classant la zone où le bâtiment est situé comme zone à risque.

Un motif d'exclusion facultatif similaire a déjà été prévu pour le péril inondations. Maintenant donc aussi pour le débordement ou le refoulement des égouts publics.

20.10.2020

Reconnaisance de la responsabilité Lire la suite

07.10.2020

Le Comité de gestion de l’assurance indemnités des indépendants doit toujours récupérer les indemnités d’incapacité de travail indûment payées à un bénéficiaire du droit-passerelle corona Lire la suite

02.10.2020

Le Code de la route ne s’applique pas aux véhicules prioritaires qui accomplissent une mission urgente (à quelques exceptions très) Lire la suite

30.09.2020

Les assureurs ne pourront utiliser les données issues de capteurs de santé Lire la suite

NEWSLETTER
site web par Kluwer EasyWeb

Nous utilisons des cookies pour retenir vos préférences de langage et améliorer votre expérience de surf. En savoir plus[OK]