AXA donne un aperçu de ses chiffres d'accidents du travail

Dans un nouveau dossier, AXA donne un aperçu intéressant sur les accidents qui ont été signalés à la compagnie d'assurance entre 2013 et 2016. Sur plus de 140 000 accidents, 85 ont connu une issue fatale et plus de 8 000 ont entraîné une invalidité permanente. Bien que ce chiffre semble élevé, AXA met en évidence le rôle des diverses mesures de prévention dans l'amélioration de la sécurité au travail, qui ont résultées en une diminution de 71 % en 30 ans du nombre d'accidents mortels sur le lieu de travail. Dans cet article, nous présentons les chiffres les plus significatifs du rapport.

Les lésions les plus invalidantes

De 2013 à 2016, trois types de blessures occasionnent à eux seuls plus de 80 % des déclarations et des journées d'incapacité : les traumatismes superficiels, les luxations et les fractures.

Dans le bas du classement, nous retrouvons entre autres les intoxications, les radiations ou électrocutions et les amputations, qui représentent moins de 1 % du total.

Les parties du corps les plus vulnérables

Dans près d'un tiers des cas, les lésions se situent au niveau des mains. Les pieds et chevilles (13.7 %), les bras (12.6 %) et les jambes (10.3 %) sont ensuite les plus touchés. Les blessures multiples, quant à elles, ne concernent que 4% des dossiers.

Âge et ancienneté

Près de la moitié des accidents du travail surviennent entre 30 et 50 ans. Les travailleurs âgés de 20 ans et moins ainsi que ceux de 60 ans et plus sont les moins représentés (environ 2 % chacun).

L'ancienneté est également déterminante puisque près de 18 % des accidents entraînant une incapacité surviennent au cours de la première année de travail.

Les accidents impliquant des travailleurs ayant une ancienneté inférieure à trois ans représentent à eux seuls 39.5 % de la totalité des journées d'incapacité. En élargissant ce calcul aux travailleurs de moins de 5 ans d'expérience, on atteint 51.6 %.

Mais l'expérience et la maîtrise de l'environnement peuvent parfois contribuer à faire baisser la vigilance. Ainsi, les travailleurs ayant 30 ans ou plus d'ancienneté ont déclaré plus de 22.8 % des accidents ces 4 dernières années.

Ce sont les travailleurs ayant entre 20 et 30 ans d'expérience qui ont déclaré le moins d'accidents, avec moins de 6 % du total.

Circonstances de l'accident

Alors que près d'1 accident sur 5 est lié à la perte de contrôle d'une machine, 15.6 % sont liés à un faux mouvement et 13.6 % à une chute de plain-pied.

Les accidents liés à l'électricité, au feu ou à une explosion comptent, pour leur part, parmi les circonstances les plus rares (moins de 2 %).

Causes

L'environnement de travail est mis en cause dans 21 % des cas. Les matériaux tels que les produits chimiques (17 %), l'outillage à main (13.4 %) et les moyens de transport (10.7 %) comme les chariots élévateurs sont aussi fréquemment cités dans les déclarations.

La probabilité d'une issue fatale est de 1/370 en cas d'accident sur le chemin du travail contre 1/1700 sur le lieu de travail.

Même tendance pour les invalidités permanentes puisque la probabilité est de 1/11 en cas d'accident sur le chemin du travail et de 1/16 en cas d'accident sur le lieu de travail.

Le dossier d'AXA contient plus d'informations sur ce qui doit être considéré comme accident du travail, des statistiques professionnelles plus complètes et comment AXA contribue à l'approche préventive des accidents.

Source : Sentral

24.08.2020

Responsabilité lors d'un accident Lire la suite

03.08.2020

Vrijstelling van BIV voor elektrische voertuigen en nieuwe nummerplaten Lire la suite

23.07.2020

Prime 2020 pour les entreprises wallonnes qui réduisent la consommation d'énergie ou les émissions sonores de leurs véhicules lourds Lire la suite

10.07.2020

Le Covid-19 est une maladie professionnelle dans les secteurs cruciaux et les services essentiels Lire la suite

NEWSLETTER
site web par Kluwer EasyWeb

Nous utilisons des cookies pour retenir vos préférences de langage et améliorer votre expérience de surf. En savoir plus[OK]