Gonfler le moteur d'un cyclomoteur

Mon frère a " gonflé " le moteur de son cyclomoteur. Peut-il avoir des problèmes avec son assureur s'il cause un accident ?

Oui. Outre le fait que " gonfler " un cyclomoteur est tout bonnement illégal et passible d'amendes, cette intervention sur le moteur n'est également pas sans conséquence sur le plan de l'assurance.

Il est arrivé par le passé que l'assureur ait refusé tout simplement d'intervenir prétextant avoir assuré un cyclomoteur alors que l'accident avait été causé par un véhicule transformé répondant aux caractéristiques d'une moto. Mais tel n'est plus le cas.

Cependant, l'assureur pourrait réclamer le remboursement des indemnités qu'il a payées aux victimes.

Si votre frère trafique le moteur de son cyclomoteur, la puissance ne correspond plus à ce qu'il a déclaré à son assureur au moment où il a souscrit son contrat d'assurance. Autrement dit, il omet intentionnellement de déclarer la puissance exacte de son cyclomoteur.

Toute personne qui commet intentionnellement une omission ou une inexactitude dans la déclaration à l'assureur, pour limiter le montant de la prime par exemple, court donc le risque, si elle cause un accident, de devoir rembourser les indemnités versées par l'assureur aux victimes.

En effet, l'assureur a le droit en pareil cas de réclamer à votre frère le remboursement de tous les montants qu'il aura payés aux victimes. L'assureur doit toutefois prouver que votre frère lui a déclaré intentionnellement une puissance inexacte.

Ne courez donc pas ce risque ! Laissez un cyclomoteur dans son état d'origine et communiquez toujours à votre assureur toute information utile.

Source : 101 questions en Assurance Auto

30.09.2020

Les assureurs ne pourront utiliser les données issues de capteurs de santé Lire la suite

21.09.2020

Une carte verte au format électronique ? Lire la suite

14.09.2020

Le taux d’intérêt maximum pour les assurances vie de longue durée reste fixé à 2 % Lire la suite

07.09.2020

Covid-19 : les permis provisoires expirés sont prolongés jusqu’au 31 décembre inclus Lire la suite

NEWSLETTER
site web par Kluwer EasyWeb

Nous utilisons des cookies pour retenir vos préférences de langage et améliorer votre expérience de surf. En savoir plus[OK]