Moins d'accidents du travail... mais plus de jeunes victimes

Selon les statistiques du Group S, si le nombre d'accidents du travail a baissé de 58,1 % en 10 ans, il a en revanche augmenté de 272,8 % chez les 21-30 ans au cours de la même période. La hausse préoccupante des accidents chez les jeunes travailleurs serait due aux nouvelles technologies et au manque de formation.

Chiffres

Group S a étudié les 7.428 accidents du travail déclarés par les 25.000 entreprises qui sont affiliées à ses services et qui emploient 250.000 travailleurs au total. En 2018, le secrétariat social a constaté 10.000 accidents en moins qu'en 2008. Ce résultat positif s'explique selon lui par l'augmentation du nombre d'inspections, les lourdes sanctions en cas d'infraction et l'arrivée de conseillers en prévention formés.

Cependant, les accidents du travail impliquant de jeunes travailleurs se multiplient : leur nombre est passé de 588 en 2008 à 1602 en 2018 ! Une tendance que confirment les statistiques de Fedris.

Expérience et concentration

Pourquoi les jeunes travailleurs sont-ils si vulnérables ? Pour Philippe Niemegeers du Group S, deux raisons peuvent expliquer cette forte hausse. Les jeunes travailleurs sont souvent moins expérimentés que leurs collègues plus âgés : " Un jeune couvreur fraîchement diplômé qui installe un toit pour la première fois sera très concentré sur son travail et donc moins attentif à l'environnement dans lequel il se trouve ".

Selon Niemegeers ; de plus en plus d'accidents sont par ailleurs dus à de l'inattention : " Les jeunes sont plus attentifs à leur smartphone qu'à l'environnement dans lequel ils se trouvent. Ils ne remarquent donc pas les dangers. " Pour lui, ces téléphones devraient être totalement interdits sur les chantiers.

Secteurs à risque

Les secteurs les plus touchés par les accidents du travail sont la construction (23 % en 2018) et la construction de ponts et chaussées (6,5 % en 2018).

Le type d'accident est lié à l'activité : dans la construction, les accidents sont souvent dus à une chute d'objet ou de personne, alors que dans la sidérurgie, les coupures provoquées par des machines sont plus fréquentes. Ces accidents peuvent conduire à l'amputation. Dans le secteur des soins de santé, on relève principalement des problèmes de dos.

Source : Sentral

24.08.2020

Responsabilité lors d'un accident Lire la suite

03.08.2020

Vrijstelling van BIV voor elektrische voertuigen en nieuwe nummerplaten Lire la suite

23.07.2020

Prime 2020 pour les entreprises wallonnes qui réduisent la consommation d'énergie ou les émissions sonores de leurs véhicules lourds Lire la suite

10.07.2020

Le Covid-19 est une maladie professionnelle dans les secteurs cruciaux et les services essentiels Lire la suite

NEWSLETTER
site web par Kluwer EasyWeb

Nous utilisons des cookies pour retenir vos préférences de langage et améliorer votre expérience de surf. En savoir plus[OK]