À partir du 1er octobre, un couloir de secours sera obligatoire en cas de bouchon

Le " couloir de secours " est désormais inscrit dans le Code de la route. À partir de 1er octobre 2020, les conducteurs seront obligés de libérer, sur toute voie publique comportant au moins deux bandes de circulation par sens de trafic, un " couloir de secours " pour permettre le passage des services de secours, et ce dès que des files se forment

Éviter le chaos

Actuellement, les conducteurs doivent déjà libérer un passage pour les sapeurs-pompiers, la police ou les ambulances, mais le Code de la route ne contient aucune règle qui indique clairement comment ils doivent le faire. Ralentir ou accélérer, se ranger sur la gauche ou sur la droite, freiner ou pas... Comme ces situations sont souvent source de chaos et de confusion, le législateur introduit le " couloir de secours " dans notre Code de la route. Il suit en cela l'exemple d'autres pays européens, comme l'Allemagne, l'Autriche, la Hongrie et le Luxembourg, où le couloir de secours a amélioré la sécurité routière et raccourci le temps d'intervention.

Les véhicules prioritaires ne sont pas obligés de suivre le couloir de secours

Dans le Code de la route, le couloir de secours est défini comme " dans une file, l'espace libre entre deux bandes de circulation qui peut être utilisé par les véhicules prioritaires lorsque la nature de leur mission le justifie ".

Il convient de noter que les conducteurs de véhicules prioritaires ne sont pas obligés de suivre le couloir de secours. Ils en ont la possibilité. Ils peuvent donc également se rendre autrement sur le lien de l'intervention, par exemple en empruntant la bande d'arrêt d'urgence.

Mais les conducteurs sont obligés de former un couloir de secours

En revanche, les conducteurs sont obligés de former un couloir de secours. Et ce, en toutes circonstances, dès que des files se forment sur une voie publique comportant au moins deux bandes de circulation.

Si la chaussée comporte deux bandes de circulation par sens de trafic, les conducteurs qui circulent sur celle de gauche doivent serrer le plus possible à gauche et les conducteurs qui circulent sur celle de droite doivent serrer le plus possible à droite. C'est ainsi que se forme un couloir de secours.

Si la chaussée comporte plus de deux bandes de circulation par sens de trafic, les conducteurs qui circulent sur celle de gauche serrent à gauche et tous les autres serrent à droite, de manière à créer un couloir de secours à côté de la bande de gauche.

30.09.2020

Les assureurs ne pourront utiliser les données issues de capteurs de santé Lire la suite

21.09.2020

Une carte verte au format électronique ? Lire la suite

14.09.2020

Le taux d’intérêt maximum pour les assurances vie de longue durée reste fixé à 2 % Lire la suite

07.09.2020

Covid-19 : les permis provisoires expirés sont prolongés jusqu’au 31 décembre inclus Lire la suite

NEWSLETTER
site web par Kluwer EasyWeb

Nous utilisons des cookies pour retenir vos préférences de langage et améliorer votre expérience de surf. En savoir plus[OK]