Rassurante, la pension libre complémentaire pour indépendants

Ce n’est un secret pour personne : les pensions des indépendants sont plutôt basses en Belgique. Pour éviter les problèmes financiers une fois l’heure de la retraite, mieux vaut donc conclure une PLCI (pension libre complémentaire pour indépendants). Cela leur permet de compléter leur pension légale et de parvenir ainsi à un montant pouvant atteindre celui de la pension d’un salarié. Bref, la formule a de quoi rassurer.

Un indépendant doit assurer lui-même ses vieux jours. Pour y parvenir, vous connaissez sûrement l’épargne-pension et l‘épargne à long terme. Deux formules qui permettent de se constituer un capital-pension tout en bénéficiant d‘un avantage fiscal. Mais, pour les indépendants, la PLCI est plus intéressante encore. Il s’agit d’une formule flexible et unique d‘assurance vie, qui permet également de se constituer un beau capital-pension. De quoi s‘assurer, donc, une pension sans souci tout en bénéficiant d‘un avantage fiscal et social.

À qui est destinée cette PLCI ?

La pension libre complémentaire pour indépendants est destinée aux indépendants en profession principale, dirigeants indépendants de sociétés compris. Les indépendants en profession complémentaire peuvent aussi y souscrire, pourvu que leur revenu professionnel dépasse un certain seuil. N’hésitez pas à nous demander de plus amples informations à ce sujet. La PLCI est aussi une bonne affaire pour ceux qui commencent une activité indépendante. Et l‘indépendant n’est pas le seul à pouvoir conclure une PLCI : son conjoint aidant aussi. La principale condition est de ne pas avoir d‘arriérés de paiement de cotisations au statut social des indépendants. Si vous n‘avez pas payé (toutes) ces cotisations, le fisc rejettera la déduction en frais professionnels de votre cotisation à la PLCI.

Un régime fiscal intéressant

Vous ne payez pas d’impôt, ni de cotisations sociales sur le revenu professionnel que vous consacrez à une PLCI. Suivant le niveau de votre revenu professionnel, votre économie peut atteindre près de 75 % : un très beau cadeau fiscal ! Comment parvenons-nous à ce chiffre ? Voici. Votre cotisation à la PLCI peut être déduite du revenu professionnel que vous déclarez au fisc. Vous en retirez une économie d’impôt calculée à votre taux d’imposition le plus élevé. Cette économie peut aller jusqu’à plus de 50 % de votre cotisation à la PLCI. En outre, cette cotisation vous fait aussi économiser des cotisations sociales, ce que ne vous permet ni une assurance vie, ni une épargne-pension.

Lors du versement du capital assuré, à l’échéance, vous n’êtes pas redevable de la taxe sur les primes d’assurance. En outre, l’imposition de votre pension complémentaire, par le biais d’une rente fictive, est très modérée. Tous ces éléments combinés rendent la pension libre complémentaire pour indépendants nettement plus attrayante que toutes les autres formules de constitution d’une pension extralégale.

N’hésitez pas à passer chez nous. Nous vous aiderons à faire le calcul et vous garantirons aussi un suivi correct, pour que votre situation reste optimale d’année en année.

30.10.2017

Accident avec un véhicule immatriculé à l’étranger Lire la suite

26.10.2017

Subventions vertes pour les poids lourds Lire la suite

19.10.2017

Avantages et désavantages du télétravail Lire la suite

25.09.2017

Dommages causés à ou par un transporteur de palettes Lire la suite

NEWSLETTER
site web par Kluwer EasyWeb

Nous utilisons des cookies pour retenir vos préférences de langage et améliorer votre expérience de surf. En savoir plus[OK]