Précisions sur les amendes relatives aux infractions liées à l’ADR en Belgique

Le transport par route de marchandises dangereuses en Belgique est soumis à de nombreuses règles, établies sur base de l’accord européen relatif au transport international des marchandises dangereuses par route (ADR). La liste des infractions ainsi que les montants des amendes infligées en cas de manquement à ces règles ont été modifiés par un nouvel arrêté royal du 11 juin 2011.

L’arrêté apporte tout d’abord une modification à la notion de « matières dangereuses » qui est à la base de toute cette réglementation. Les matières considérées comme dangereuses sont toujours celles appartenant aux catégories 2 (gaz), 3 (liquides inflammables), 4.1 (matières solides inflammables), 4.2 (matières sujettes à l’inflammation spontanée), 4.3 (matières qui, au contact de l’eau, dégagent des gaz inflammables), 5.1 (matières comburantes), 5.2 (peroxydes organiques), 6.1 (matières toxiques), 6.2 (matières infectieuses), 8 (matières corrosives) et 9 (divers), mais les exceptions prévues au sein de ces catégories sont désormais moins nombreuses.

En deuxième lieu, l’arrêté fixe la somme totale à percevoir dans le cas où plusieurs infractions sont commises par le même transport. La règle en vigueur prévoit une somme maximale de 2.500 euros, mais le nouvel arrêté établit une possibilité de diminuer cette somme à 1.250 euros «dans les cas où les prescriptions de la sous-section 1.1.3.6 «Exemptions liées aux quantités transportées par unité de transport» de l'annexe A à l'ADR peuvent être appliquées».

Enfin, le nouvel arrêté modifie l’arrêté royal du 24 mars 1997 établissant la liste des infractions et les sommes à percevoir. Parmi les modifications apportées, mentionnons par exemple :

l’amende de 50 euros infligée si la mention «dangereux pour l'environnement» manque ou est illisible sur le document de transport,

 l’amende de 250 euros si une reproduction sous forme imprimée de ce document de transport ou du certificat d’empotage n’est pas disponible,

ou encore l’amende de 500 euros si le chargement du véhicule n’est pas suffisamment arrimé.

Ces modifications entreront en vigueur le 14 octobre 2011, soit 10 jours après leur publication au Moniteur belge.

29.05.2017

La liste noire des assureurs Lire la suite

02.05.2017

L’assurance incendie peut exclure la couverture ‘débordement des égouts’ dans les zones à risque Lire la suite

25.04.2017

Protection juridique : l’assuré a le libre choix de l’avocat en toutes circonstances Lire la suite

13.04.2017

Travail maritime : assurance obligatoire pour le rapatriement, l’invalidité ou le décès du marin Lire la suite

NEWSLETTER
site web par Kluwer EasyWeb

Nous utilisons des cookies pour retenir vos préférences de langage et améliorer votre expérience de surf. En savoir plus[OK]