Comment atteindre sain et sauf la station de sports d’hiver ?

La saison des sports d’hiver approche à grands pas. Avez-vous déjà décidé du moyen de transport pour rejoindre votre station favorite ? Que vous décidiez de prendre le car ou votre voiture, les deux options présentent des avantages et, hélas, certains inconvénients.

Frais et dispos à l’arrivée

Peut-être avez-vous décidé cette année de vous rendre aux sports d’hiver en car. Histoire de ne pas passer la journée dans les embouteillages et de ne pas risquer de vous endormir au volant. De nombreuses agences de voyages disposent même de cars dont les sièges peuvent être transformés en couchettes. Vous dormez ainsi plus facilement pendant le trajet et arrivez frais et dispos à destination le lendemain matin.

Malheureusement, nous entendons parfois parler de ces autocars-couchettes dans l’actualité, à la suite d’accidents. Des accidents qui ont souvent des conséquences pour le moins fâcheuses pour les passagers. En 2009, l’Allemagne a instauré le port obligatoire de la ceinture de sécurité dans les cars, même lorsque les passagers sont couchés. De nombreux autocars-couchettes n’en sont pas pourvus, alors que l’Allemagne est le pays traversé par la majorité des autocars qui se rendent dans les stations de ski. Dans ce cas, soit les sièges doivent rester redressés pendant tout le trajet, soit l’autocar doit faire un détour par la France et la Suisse, ce qui allonge parfois l’itinéraire de plusieurs centaines de kilomètres.

Vous préférez la voiture, en fin de compte ?

Vous vous sentez apte à faire le trajet vous-même ? Vous préférez probablement rouler la nuit afin d’éviter les embouteillages et d’arriver à destination tôt le lendemain matin. Veillez cependant à changer régulièrement de conducteur, car la fatigue vous guette encore davantage la nuit. Il est donc conseillé d’éviter de prendre la route après une longue journée de travail.

Avant de partir, il est également très important de connaître les conditions auxquelles votre véhicule doit satisfaire. A l’exception de la Finlande, aucun pays européen ne vous oblige à équiper votre voiture de pneus neige pendant les mois d’hiver. Dans de nombreux pays, tels que l’Allemagne et l’Autriche, votre véhicule doit néanmoins être adapté aux conditions climatiques. En France, en Suisse et en Italie, cette obligation peut vous être rappelée par le biais de panneaux. Si vous ne vous y conformez pas, vous risquez d’être déclaré responsable en cas d’accident, même si vous n’êtes pas en tort. Veillez donc toujours à prendre connaissance des règles en vigueur dans votre pays de destination et à prévoir des pneus hiver ainsi que des chaînes à neige.

Et en cas d’accident ?

Vous voulez être certain de bénéficier d’une assistance en cas d’accident sur la route ? Dans ce cas, il peut s’avérer utile de souscrire une assurance personnalisée proposant une assistance à l’étranger. Cette assurance pourra même vous aider en cas d’accident sur les pistes de ski. De nombreuses formules vous sont proposées, n’hésitez pas à nous demander conseil.

La prudence est de rigueur

Neige et conduite ne font pas bon ménage. Veillez toujours à adapter votre vitesse et à maintenir vos distances, surtout lorsque le revêtement est glissant. Sachez que, sur une route glissante, votre distance de freinage est quatre fois plus importante. Il est donc primordial de ne jamais effectuer de mouvements ou de freinages brusques. Vous roulez en 4x4 ? Ce type de véhicule vous offre davantage d’adhérence dans les virages glissants, mais tenez néanmoins compte du fait qu’un véhicule à quatre roues motrices ne freine pas mieux qu’une voiture à deux roues motrices. Assurez-vous que votre véhicule est prêt pour l’hiver. Le système de refroidissement doit contenir la quantité d’antigel appropriée, et il est également conseillé de faire vérifier votre batterie. Pour une visibilité optimale, veillez à enlever toute la neige et toute la glace qui se sont déposées sur vos vitres. Et si vous voulez conserver cette visibilité, il est important de prévoir un produit lave-glace adéquat. Enfin, prévoyez des vêtements chauds, des couvertures et une lampe de poche, au cas où un incident devrait malgré tout se produire.

20.02.2017

L’absentéisme augmente plus rapidement chez les trentenaires et les quarantenaires Lire la suite

14.02.2017

Le ministre veut également équiper les utilitaires légers d’un tachygraphe Lire la suite

10.02.2017

Bruxelles et Flandre assouplissent les délais de contrôle périodique de certains véhicules lourds Lire la suite

06.02.2017

Accident du travail : la Cour constitutionnelle va plus loin dans l’annulation d’un ‘formalisme excessif’ Lire la suite

NEWSLETTER
site web par Kluwer EasyWeb

Nous utilisons des cookies pour retenir vos préférences de langage et améliorer votre expérience de surf. En savoir plus[OK]