Cyclistes et feux rouges : l’IBSR va procéder à une étude

C’est le lundi 18 juin qu’a été donné le coup d'envoi du projet pilote relatif aux signaux autorisant les cyclistes à franchir le feu rouge pour tourner à droite ou aller tout droit à certains carrefours bruxellois. Ce projet a toutefois fait l’objet d’un certain nombre de réserves.

L'objectif de la nouvelle réglementation est de permettre aux cyclistes de franchir le feu rouge pour tourner à droite ou pour aller tout droit (uniquement aux carrefours équipés d'un nouveau panneau additionnel B22 ou B23), à condition de céder le passage aux autres usagers.

Panneau B22

Panneau B23

Discussions juridiques

Les nouveaux panneaux B22 et B23 ne font pas l’unanimité. Le secrétaire d’état à la mobilité, Melchior Wathelet, est l’un des opposants au projet. Il déplore avant tout la mise en place des nouveaux panneaux à Bruxelles avant même l’introduction d’une loi fédérale et l’adaptation du code de la route. Selon le code de la route actuel, les feux priment en effet les panneaux de signalisation.

Même s’il ressort des expériences menées à l'étranger que ce dispositif ne pose que peu de problèmes, L’Institut belge pour la sécurité routière (IBSR) a exprimé son inquiétude et souligne les problèmes juridiques. Selon l’IBSR, donner l’autorisation de franchir un feu rouge ne fait pas partie des comportements traditionnels en Belgique, où l’on considère, à juste titre, ce signal comme une obligation absolue de s'arrêter.

Etude

À la demande du Secrétaire d'Etat bruxellois à la Mobilité, Bruno De Lille, et de la Ministre bruxelloise des Travaux publics, Brigitte Grouwels, l'IBSR a toutefois accepté d’effectuer une étude concernant les effets de ces panneaux.

Cette étude comporte deux volets. Le premier, déjà réalisé, consistait en une observation du comportement des cyclistes aux carrefours concernés avant le placement des panneaux. Le deuxième volet consistera à analyser la manière dont les cyclistes réagiront aux mêmes carrefours, après l’installation des panneaux B22 et B23. Il sera réalisé en automne, lorsque les problèmes juridiques auront été résolus et que les cyclistes se montreront moins hésitants.

25.04.2017

Protection juridique : l’assuré a le libre choix de l’avocat en toutes circonstances Lire la suite

13.04.2017

Travail maritime : assurance obligatoire pour le rapatriement, l’invalidité ou le décès du marin Lire la suite

06.04.2017

Liste provisoire des actes reconnus comme actes de terrorisme Lire la suite

03.04.2017

Assuralia publie une brochure sur l’assurance décès Lire la suite

NEWSLETTER
site web par Kluwer EasyWeb

Nous utilisons des cookies pour retenir vos préférences de langage et améliorer votre expérience de surf. En savoir plus[OK]