Un meilleur bonus de pension

Le rapport d’évaluation du bonus de pension, publié aujourd’hui par le Comité d’étude sur le Vieillissement, confirme que le bonus de pension est un système onéreux qui produit trop peu d’effet incitatif. C’est la raison pour laquelle, selon le ministre des Pensions Vincent Van Quickenborne, il doit être renforcé, aligné sur la réforme des pension et lié à la carrière des gens. Cela le rendra beaucoup plus juste et efficace.

L’accord gouvernemental stipule que le bonus de pension doit être évalué, dans l’optique de renforcer son caractère incitatif. Le rapport d’évaluation du bonus de pension du Comité d’étude sur le Vieillissement confirme que le bonus de pension coûte cher et que son effet incitatif sur l’allongement de la carrière est insuffisant. Le système du bonus doit donc être réformé.

Le ministre veut renforcer le bonus de pension sur quatre points. Le système doit être aligné sur la réforme des pensions actuelle. Le bonus doit être accessible dès qu’une personne a droit à la pension anticipée. Pas avant, mais pas après non plus. Ensuite, le bonus doit augmenter à mesure que la carrière s’allonge. En outre, le système doit être rendu plus équitable et plus social. Il doit davantage tenir compte des personnes qui ont déjà une longue carrière à leur actif. Enfin, les travailleurs doivent être mieux informés sur le bonus de pension.

Le bonus de pension actuel prévoit une augmentation de l’allocation de pension pour les personnes qui continuent à travailler au-delà de 62 ans ou de leur 44e année de carrière. Au total, cela peut représenter environ 166 euros de pension supplémentaire par mois.

Incitant continu en faveur de l’allongement de la carrière

Selon le ministre, l’objectif premier des systèmes de bonus de pension doit toujours être d’encourager les gens à travailler plus longtemps. Le bonus doit faire la différence dès le moment où les gens ont le choix entre prendre leur pension anticipée ou rester au travail. Accorder un bonus à des personnes qui n’ont pas encore atteint l’âge minimum de la pension anticipée n’a aucun effet incitatif. Par ailleurs, celui qui a le droit de prendre sa pension anticipée doit désormais aussi recevoir le bonus.

 En alignant le bonus de pension sur l’accord gouvernemental, il est rendu aussi plus équitable. Un ouvrier qui commence à travailler à 18 ans, remplira plus tôt la condition de carrière longue pour bénéficier de la pension anticipée que quelqu’un qui a seulement commencé sa carrière à 23 ans. Les personnes qui ont débuté un peu plus tard et ont donc une carrière plus courte à leur actif n’auront droit au bonus que plus tard.

Et enfin ce qui est méconnu est souvent mal aimé. Les personnes qui ont droit au bonus de pension doivent être informées à temps quant aux avantages par rapport au montant de leur pension d’un allongement de leur carrière. Cela doit se faire dans le cadre des projets d’informatisation en cours.

25.09.2017

Dommages causés à ou par un transporteur de palettes Lire la suite

08.09.2017

Le taux d’intérêt maximum pour les assurances-vie de longue durée est maintenu à 2% Lire la suite

29.08.2017

L’assurance conducteur Lire la suite

23.08.2017

De plus en plus d'indépendants en incapacité de travail Lire la suite

NEWSLETTER
site web par Kluwer EasyWeb

Nous utilisons des cookies pour retenir vos préférences de langage et améliorer votre expérience de surf. En savoir plus[OK]