Les fonds de pension belges, acteurs de long terme

Comme chaque semestre, l’ABIP a réalisé une enquête partielle auprès d'un échantillon représentatif des fonds de pension deuxième pilier belges (IRP) concernant les résultats du premier semestre de 2012. Malgré des conditions difficiles sur les marchés financiers et des taux d’intérêt planchers, les fonds de pension du deuxième pilier ont enregistré un rendement positif de 4,58 %.

Fin 2011, les OFP (Organismes de financement des pensions) géraient un portefeuille de pension de 16 milliards d'euros. Monsieur Philip Neyt, président de l’ABIP, explique ces chiffres positifs comme suit : les fonds de pension du deuxième pilier ne sont pas des spéculateurs. Ce sont des organismes sociaux qui exécutent les accords entre les employeurs et les travailleurs dans le seul but de garantir au mieux les pensions futures de leurs affiliés. L'intérêt à long terme est encore accentué par l'allongement de l'espérance de vie et la prise de cours de la pension à un âge plus élevé.

Au 30 juin 2012, les actifs des fonds de pension étaient répartis comme suit :

actions: 34%

obligations: 53%

immobilier: 6%

liquidités: 3%

autres (matières premières, infrastructure,…): 4%

Les obligations d'État n'étant plus nécessairement sûres, plus de la moitié du portefeuille d'obligations se compose aujourd'hui d'obligations d'entreprises. Plus de 70 % des investissements concernent directement l'économie. Grâce aux investissements à long terme, les fonds de pension peuvent également financer des investissements d'infrastructure et des infrastructures de base tels que logement, écoles, distribution d'eau,...

Tous les semestres, seul un rendement global est communiqué. Les fonds de pension ne sont en effet pas informés individuellement.

25.09.2017

Dommages causés à ou par un transporteur de palettes Lire la suite

08.09.2017

Le taux d’intérêt maximum pour les assurances-vie de longue durée est maintenu à 2% Lire la suite

29.08.2017

L’assurance conducteur Lire la suite

23.08.2017

De plus en plus d'indépendants en incapacité de travail Lire la suite

NEWSLETTER
site web par Kluwer EasyWeb

Nous utilisons des cookies pour retenir vos préférences de langage et améliorer votre expérience de surf. En savoir plus[OK]